témoignage de Laetitia, ancienne chargée de communication (archives)
J’ai accompagné deux membres de Chemins d’Enfances à Banda Aceh en février dernier. J’ai passé la plus grande partie de mon séjour dans les centres Adista. Ce qui m’a le plus frappée a été de découvrir, au milieu des baraquements de réfugiés, de grandes maisons rien que pour les enfants, qui représentent (...)
Lire la suite
(archives)
En rencontrant James pour la première fois, j’ai été frappée par la chaleur humaine et la sérénité qu’il dégage. Pourtant son histoire n’est pas des plus faciles. Orphelin très tôt, James a grandi dans la rue puis dans un orphelinat. L’enfermement et l’absence de pédagogie des éducateurs de l’établissement (...)
Lire la suite
dans les baraquements, puis les nouveaux villages (archives)
Un espace ludique, c’est … Un espace protégé où les enfants viennent jouer librement. Le jeu permet à l’enfant de se construire et de se développer, il favorise l’apprentissage et la confiance en soi. Objectifs La principale mission de CDE est de rendre l’association Adista autonome afin que les (...)
Lire la suite
DANS LES SLUMS DE MADURAÏ (archives)
Un Club d’Enfants, c’est … Un lieu de soutien scolaire avec une pédagogie innovante se différenciant de l’enseignement public indien extrêmement traditionnel. Un endroit où l’enfant est protégé : Il y joue et y étudie en toute tranquillité, renoue avec son enfance, loin des mauvais traitements ou (...)
Lire la suite